Moineau friquet


Nom scientifique : Passer montanus
Famille : passéridés
Taille : 14 cm
Poids : 19 à 25 grammes
Âge maximum : 10 ans
Survie des adultes : %


Aspect

Un peu plus petit que le moineau domestique, le moineau friquet a une tête beaucoup plus colorée par une calotte brun chocolat (et non gris-brun comme pour le moineau domestique), un large collier blanc et une tache noire sur la joue qui est mieux délimitée. Ses joues sont plus étroites, la base du bec est plus mince et plus colorée, le dessus est plus roux que chez le moineau domestique. Le dessous est rosé. À l'inverse des moineaux domestiques, le mâle et la femelle sont identiques.

Photographie Alain Fossé - Digimages.info

Comportement

En apparence, il ressemble fortement à son cousin, le moineau domestique, mais leur style de vie et leur sort sont différents. Le moineau friquet est à la base un oiseau des espaces étendus proches des grandes fermes et, ces vingt dernières années, sa population a chuté de manière catastrophique. Ce déclin spectaculaire est dû, en grande partie, en raison de l'évolution des pratiques agricoles modernes, même si le siècle a enregistré des variations démographiques naturelles. Ce charmant petit oiseau pourrait s'éteindre complètement. En campagne, on peut essayer d'encourager le moineau friquet à utiliser les nichoirs pour aider à sa préservation.

Le moineau friquet forme des colonies dans la campagne, les parcs et à la limite des banlieues, où se trouvent de grands jardins, mais on connaît mal la dynamique de formation de ces colonies temporaires C'est un oiseau timide et discret qui se nourrit au sol, mais qui peut quelquefois visiter des jardins en campagne. En Scandinavie et en Europe de l'Est, on le rencontre beaucoup plus souvent près des habitations et dans les jardins.

Habitat

Les friquets se trouvent dans des bois ouverts, des berges de rivière ou des zones plantées d'arbres épars.

Aire de répartition

Largement répandu mais rarement abondant. On note des lacunes en Bretagne et en Normandie, dans les Alpes maritimes et au pied des Pyrénées occidentales.


Légende de la carte

Reproduction

Période de nidification : avril à août.
Nombre de couvaisons : Deux à trois couvées.
Nombre d'œufs : 4 à 6 œufs chamois avec des taches foncées.
Incubation : 12 à 14 jours (mâle et femelle)

Nid : Dans des cavités d'arbres, dans les talus, les meules de foin et les toits de chaume, dans les édifices, les fondations de nids désaffectés de corbeau freux et de pie. Les deux sexes construisent le nid avec des tiges et des radicelles, et les tapissent de crins, de laine et de plumes. Le friquet peut nicher pendant des années au même emplacement.

Type de nichoir : Nichoir de type fermé. Trou d'envol : 28 mm de diamètre. Profondeur intérieure : au moins 152 mm. Plancher : min. 100 x 100 mm. Très sensible aux dérangements, il déserte le nichoir si on le dérange.

Envol : 12 à 14 jours.
Emancipation : 10 à 14 jours après.
Plumage juvénile :
Première nidification : un an.

Photographie extraite des vidéos de Philippe Facquet

Migration

Migrateur partiel. Nombreux hivernants venus du Nord

Voix

Le vaste répertoire du friquet comprend une note de base, tcheurp (plus aiguë que le chirp du moineau domestique), par laquelle le mâle signale l'emplacement de son nid.

Nourriture naturelle

Le moineau friquet se nourrit d'invertébrés pendant la saison de reproduction, car les insectes sont indispensables aux petits, sinon de graines le restant de l'année.

Mangeoires

Visiteurs réguliers, surtout par temps froid, pour les déchets de cuisine, le pain et graines, notamment de tournesol noir. Il apprécie particulièrement les arachides.

 
Album de l'oiseau libre
 
Album du paléarctique
 

Dernière mise à jour : 23/06/09


Le monde de l'ornithologie
Ornithologie et formation


Cartes et dessins d'oiseaux d'après : Les oiseaux d'Europe - Ed Delachaux et Niestlé

L'oiseau libre | Annuaire | Album | Oiseaux d'Europe | Refuges pour oiseaux | Condition animale | Partenaires | Crédits photographiques | Infos site