Eider à duvet


Nom scientifique : Somateria mollissima
Famille : anatidés
Taille : 60 à 70 cm
Envergure : 95 à 105 cm
Poids : 1200 à 2800 grammes
Âge maximum : 18 ans
Taux de survie : 80 %


Aspect

L'Eider à duvet est un gros canard plongeur marin qui se caractéristique par un cou très court et par une tête de forme triangulaire au front très plat prolongé par un bec cunéiforme. Le mâle en plumage nuptial porte une calotte noire sur le dessus de la tête. Son ventre et ses flancs sont noirs ; sa poitrine et son dos sont blancs. Sa nuque et les côtés du cou vert olive sont caractéristiques. Il porte aussi une tache ronde blanche à l'arrière des flancs. En été, en plumage d'éclipse, son plumage est presque entièrement noir, seul le devant des ailes restant blanc. Le mâle ne présente la coloration du plumage nuptial qu'à partir de l'âge de 3 ans.

La femelle est brun foncé barré de stries sombres. Les couleurs de son plumage ressemblent beaucoup à celles de la femelle du canard colvert ; cependant, elle est toutefois reconnaissable à la taille et au profil de sa tête. Les juvéniles ressemblent à la femelle, mais montrent une plus grande variété de plumages. Ils sont aussi plus sombres que les femelles adultes.

Photographie François Mauer

Comportement

En hiver, cet oiseau forme des troupes nombreuses, de 10 à 1000 individus, qui se mêlent parfois aux macreuses. Il niche isolément près de l'eau ou parfois en colonies. Contrairement aux autres canards qui battent des ailes continuellement, l'Eider à duvet alterne le vol battu et le vol plané. De loin en vol, son allure trapue rend possible la confusion avec une oie. Il vole la plupart du temps en lignes, souvent irrégulières ou en V à basse altitude, la tête plus bas que le corps. Ses battements d'ailes sont lents et réguliers. Bon plongeur, il est capable de descendre jusqu'à 25 mètres pour pêcher des crustacés et des mollusques. Il ne craint pas les mers agitées et s'éloigne rarement des côtes.

Habitat

Cet anatidé s'observe sur les côtes marines rocheuses et sableuses, occasionnellement sur des fleuves ou des lacs d'eau douce en hiver.

Aire de répartition

Vit dans l'hémisphère Nord, à la limite de la banquise. Il niche sur les côtes de l'Atlantique Nord et de la mer du Nord. Présent de la Scandinavie et à l'Islande. Nicheur assez rare en France, on le rencontre principalement en hiver sur les côtes de la Manche et de Bretagne.


Légende de la carte

Reproduction

Période de nidification : fin mai, début juin.
Nombre de couvaisons : une couvée.
Nombre d'œufs : 4 à 6 œufs gris verdâtre pâle.
Incubation : 25 à 28 jours, femelle.

Nid : le nid est bâti près de l'eau par la femelle sur un Îlot, sur le sable ou dans les rochers. Il est éventuellement dissimulé dans la végétation. Les œufs sont pondus dans un creux garni d'une épaisse couronne de duvet de la femelle. Elle couve et élève seule les jeunes.

Jeunes : nidifuges.
Envol : 65 à 75 jours, femelle.
Emancipation : 60 à 75 jours.
Plumage juvénile : femelle 3 mois, et mâle jusqu'à 3 ans.
Première nidification : 2 à 3 ans.

Migration

Des milliers d'individus viennent hiverner en France.

Voix

Bruyant au moment de la nidification. Le mâle, en parade, a un grognement grave et sonore (de loin, peut faire penser à un Grand-duc). Les femelles ont un caquètement incessant constitué de cris gutturaux grinçants.

Nourriture naturelle

Petits coquillages, gastéropodes, crustacés, insectes aquatiques, poissons, échinodermes (étoiles de mer) et végétaux.

Etat des populations

La reproduction de l'Eider à duvet est marginale en France. Au total, il y aurait une dizaine de couples nicheurs réguliers en France, essentiellement en Bretagne et dans le bassin d'Arcachon (limite sud de son aire de répartition). Oiseau classé parmi les espèces vulnérables, mais qui est encore chassable en France.

Particularité

Le duvet dont les eiders tapissent leur nid a toujours été un matériau réputé pour ses qualités isolantes. Il est souvent collecté localement pour être utilisé pour le rembourrage des édredons ou pour en garnir des sacs de couchage et des vestes.

 
Album de l'oiseau libre
 
Album du paléarctique
 

Dernière mise à jour : 6/07/09


Le monde de l'ornithologie
Ornithologie et formation


Cartes et dessins d'oiseaux d'après : Les oiseaux d'Europe - Ed Delachaux et Niestlé

L'oiseau libre | Annuaire | Album | Oiseaux d'Europe | Refuges pour oiseaux | Condition animale | Partenaires | Crédits photographiques | Infos site