Cygne Tuberculé


Nom scientifique : Cygnus olor
Famille : anatidés
Taille : 140-160 cm (corps : environ 80 cm)
Envergure : 200-240 cm
Poids : mâle 10-23 kg
Âge maximum : 20 ans
Taux de survie : 80-95 %


Aspect

Le Cygne tuberculé est l'espèce la plus nombreuse et la plus répandue parmi les cygnes européens, il est aussi la seule espèce visible toute l'année. C'est aussi l'un des plus gros oiseaux volants au monde. Il se distingue des autres cygnes par un tubercule cartilagineux noir, situé à la base de son bec orangé. Lorsqu'il est sur l'eau, ce grand oiseau d'un blanc pur, est reconnaissable de loin grâce à son long cou gracieux qui recourbé en forme de S, contrairement aux autres cygnes européens. Lorsqu'il nage, ses rémiges secondaires sont souvent dressées. En vol, son cou est tendu comme celui des autres cygnes et les battements de ses ailes provoquent un son rythmé et musical, audible de loin. Les deux sexes sont semblables, mais le mâle est toutefois plus grand et son tubercule est plus gros, surtout au moment de la nidification. Son bec rouge orangé est aussi plus vif. Les jeunes cygnes sont généralement gris-brun sale, à bec gris sans tubercule.

Photographie Jacques Nicolin (Coolpix 775)

Comportement

C'est un oiseau sociable, sauf quand il se reproduit. Dès le début du printemps, les cygnes commencent à délimiter leurs territoires, adoptant volontiers une attitude menaçante envers leurs congénères, mais aussi contre d'autres intrus, l'homme y compris. Il adopte alors une posture de menace caractéristique, les ailes dressées comme des voiles et la tête abaissée sur le dos. Il niche isolément, plus rarement en petite colonie. Il plonge la tête et le cou dans l'eau pour pâturer la végétation subaquatique.

Habitat

Le Cygne tuberculé fréquente les lacs, les étangs, les marais ou sur les cours d'eau paisibles bordés de roselières, de prairies, de joncs et d'arbustes. Oiseau semi-sauvage ou domestiqué, on le trouve fréquemment dans les parcs et aussi parfois sur les eaux salées ou saumâtres. En hiver on le rencontre en eau libre souvent en troupe en compagnie des foulques, des canards et des mouettes. Il supporte le gel s'il reste de l'eau libre.

Aire de répartition

Originaire de Scandinavie et d'Europe orientale, il a été introduit en de nombreux endroits et niche à présent dans toute l'Europe. Il niche au nord de la zone tempérée, depuis la France jusqu'à l'ouest de la Russie et la mer Noire.


Légende de la carte

Reproduction

Période de nidification : Avril ou mai.
Nombre de couvaisons : Une seule couvée.
Nombre d'œufs : 5 à 7 œufs, presque blancs, mouchetés de gris-vert ou de gris-bleu.
Incubation : 34 à 36 jours (femelle généralement).

Nid : construit au bord de l'eau par le mâle et la femelle, il est constitué d'un amas de végétaux et de roseaux.

Type de nichoir : il adopte volontiers un site de nidification artificiel, situé sur un radeau bien flottant sur les lacs ou les étangs, à condition d'y trouver une rampe d'accès en pente douce.

Jeunes : nidifuges. Ils sont élevés et protégés par les deux parents.
Envol : environ 4 mois et demi.
Emancipation : après 50 jours.
Plumage juvénile : un an.
Première nidification : 3 à 4 ans.

Photographie Jacques Nicolin - album.oiseau-libre.net

Migration

Sédentaire, mais les individus de Scandinavie et de l'est de l'Europe se déplacent vers l'ouest en hiver.

Voix

Cri faible et rare proche de la trompette, l'adulte émet de légers grognements en période de reproduction uniquement, mais les jeunes sont plus bruyants. En cas de menace, feulement agressif, comme un sifflement de serpent.

Photographie Guy Bourderionnet - album.oiseau-libre.net

Nourriture naturelle

Les cygnes sont végétariens et se nourrissent de plantes aquatiques, d'herbes et de plantes herbacées poussant sur les rives.

Mangeoires

Dans les parcs, on leur donnera de préférence des flocons d'avoines, des céréales.

Etat des populations

En nette expansion depuis une vingtaine d'années en raison d'essaimages à partir des sites d'implantation d'origine, de l'arrivée d'oiseaux étrangers lors de vagues de froid ou de lâchers d'oiseaux semi-domestiques.

 
Album de l'oiseau libre
 
Album du paléarctique
 

Dernière mise à jour : 24/04/07


Le monde de l'ornithologie
Ornithologie et formation


Cartes et dessins d'oiseaux d'après : Les oiseaux d'Europe - Ed Delachaux et Niestlé

L'oiseau libre | Annuaire | Album | Oiseaux d'Europe | Refuges pour oiseaux | Condition animale | Partenaires | Crédits photographiques | Infos site