Canard souchet



Nom scientifique : Anas clypeata
Famille : anatidés
Taille : 44 à 52 cm
Envergure : 73 à 82 cm
Poids : 500 à 700 grammes
Âge maximum : 21 ans
Taux de survie : 56 %


Aspect

Canard de taille moyenne, le Souchet est reconnaissable par sa tête aplatie, son cou court et surtout par son bec large et massif en forme de spatule. Son bec fait office de tamis pour filtrer les eaux de surface ou la vase molle pour obtenir de petits invertébrés et des graines. En plumage nuptial, le mâle ne peut être confondu. Il arbore alors une poitrine blanche, des flancs brun-rouge, un ventre et une tête de couleur verte. Sa poitrine blanche du mâle est un trait distinctif. En vol, ses ailes montrent des couvertures sus-alaires bleu clair et un miroir vert avec bord antérieur blanc. Le mâle adulte en éclipse ressemble à la femelle adulte, mais ses flancs et son ventre sont plus rouille, sa tête est plus foncée et ses couvertures sus-alaires bleu clair.

La femelle ressemble à toutes les femelles des canards de surface, mais c'est surtout la forme caractéristique de son bec, fort et aplati, qui permet de la différencier des autres canards femelles. Sa poitrine brun foncé contraste avec le dessous blanc des ailes. Elle présente un miroir gris verdâtre terne sans bord postérieur blanc et l'avant de ses ailes est gris clair non pur. Les juvéniles ressemblent à la femelle adulte mais la calotte et l'arrière du cou sont plus foncés et le ventre est un peu plus clair.

Photographie François Mauer



Comportement

Lorsqu'il nage, le Canard souchet tient le bec incliné vers le bas. Il se rencontre souvent en petites troupes, parfois composées uniquement de mâles.

Habitat

En été, il est présent surtout sur les lacs, les étangs marécageux à végétation fournie et dans les marais inondés avec assez d'eau libre. L'espèce niche en eau peu profonde. En hiver, on le rencontre sur les étangs, les lagunes littorales et les estuaires.

Aire de répartition

Il niche en zone tempérée en Eurasie et en Amérique du Nord. En Europe, il niche de l'Islande aux îles Britanniques, de la Scandinavie à la Russie et jusqu'en France et en Ukraine. Il hiverne au sud et à l'ouest de ces régions.


Légende de la carte

Reproduction

Période de nidification :
Nombre de couvaisons : une couvée.
Nombre d'œufs : 9 à 11 œufs fauve à vert olive pâle.
Incubation : 22 à 23 jours, femelle.

Nid : construit par la femelle dans un trou à terre, caché dans la végétation près de l'eau. Il est garni de végétaux et de duvet de la femelle.

Jeunes : nidifuges.
Envol : 40 à 45 jours.
Emancipation : 42 à 49 jours.
Plumage juvénile : 3 mois.
Première nidification : un an.

Migration

Oiseau migrateur, il hiverne en Europe occidentale et en Afrique. Les Souchets de Russie migrent jusqu'en Afrique de l'Est. Quelques oiseaux européens traversent le Sahara et peuvent hiverner en Afrique de l'Ouest.

Voix

Le mâle émet double note nasillarde « touk touk » quand ils bondissent pour s'envoler (sinon, parfois un seul son). La femelle émet un cancanement plus étouffé et plus long, dont la force et le ton vont en baissant.

Nourriture naturelle

Graines, plantes, végétation aquatique, invertébrés, pain, petits organismes planctoniques filtrés avec le bec.

Etat des populations

Entre 70 et 1300 couples de nicheurs en France, espèce encore rare même si, malgré un effondrement des effectifs en Dombes, elle est en expansion.

Espèce chassable.

 
Album de l'oiseau libre
 
Album du paléarctique
 
Ultérieurement

Dernière mise à jour : 18/06/09


Le monde de l'ornithologie
Ornithologie et formation


Cartes et dessins d'oiseaux d'après : Les oiseaux d'Europe - Ed Delachaux et Niestlé

L'oiseau libre | Annuaire | Album | Oiseaux d'Europe | Refuges pour oiseaux | Condition animale | Partenaires | Crédits photographiques | Infos site