Verdier d'Europe



Nom scientifique : Carduelis chloris
Famille : fringillidés
Taille : 15 cm
Poids : 25 à 35 grammes

Aspect

Le verdier mâle doit son nom à son plumage verdâtre relevé de gris et de jaune. Fringille de couleur vert olive au croupion vert-jaune, de la taille d'un moineau, le verdier est pourvu d'un bec puissant, typique des oiseaux se nourrissant de graines. Le bord des ailes et la queue est jaune et surtout visible en vol. La femelle est plus uniformément gris-vert avec barre alaire d'un jaune plus pâle et moins large.

Le verdier femelle est plus terne que le mâle mais présente cependant assez de vert et de jaune dans le plumage pour être facilement identifié. Les marques alaires jaunes distinguent la femelle d'un moineau. Les jeunes sont plus ternes avec des rayures foncées sur le dessous.

Photographie P. Renard

Comportement

Le verdier a peu à peu colonisé les villes au XX° siècle. Ce changement d'habitudes est dû en partie à la raréfaction des graines de plantes sauvages, conséquence de l'industrialisation de l'agriculture. De plus, le verdier sait profiter des aliments qui lui sont offerts (cacahuètes, graines de tournesol); l'hiver, ils fréquentent en bande les mangeoires, se montrant souvent agressifs pour maintenir leur position. Certains peuvent même s'établir à proximité pour nicher si la nourriture est régulièrement fournie tout au long de l'été. Leur vol, à grands coups d'aile lents, est papillonnant à la manière des chauve-souris.

Le verdier d'Europe s'est bien adapté dans le jardin et préfère souvent nicher et percher dans des arbres tels que le cyprès, dont le feuillage dense procure un couvert excellent.

Les verdiers sont, avec les merles et les mésanges, les visiteurs les plus assidus de la mangeoire. Ils ont bon appétit et en groupe, ils sont capables de dévaliser tout le contenu d'une mangeoire en peu de temps, Ils s'y posent allégrement au milieu de la nourriture et s'empiffrent jusqu'à ce qu'ils soient rassasiés. Ce faisant, ils agissent très différemment des autres espèces qui viennent s'emparer d'une ou de deux graines, avant de disparaître aussitôt. En outre, le tempérament querelleur des verdiers à l'encontre des autres hôtes de la mangeoire fait que ces oiseaux ne sont pas toujours bien vus d'un très bon œil; lorsqu'un verdier est dérangé en plein repas par un autre oiseau, il adopte une posture d'intimidation très typique: ses ailes sont soulevées et légèrement ouvertes, sa queue est légèrement écartée et son bec largement ouvert. Dans cette posture, les bandes jaunes de ses ailes et de sa queue sont très visibles et constituent vraisemblablement un signal optique de menace. Face à un congénère, cette posture menaçante n'est employée que si l'intrus s'approche trop près, mais souvent plusieurs verdiers se nourrissent côte à côte en toute harmonie. Les verdiers ne sont généralement pas très farouches et, après avoir été dérangés, ils reviennent très vite autour de la mangeoire.

À la différence de la plupart des autres oiseaux, le verdier reste sociable lors de la nidification. Les verdiers se rassemblent souvent pour nicher en formant des colonies regroupant jusqu'à 6 couples. Ils nichent souvent dans les conifères ornementaux, qui leur procurent le feuillage dense nécessaire pour dissimuler leur nid.

Photographie Christophe Lair - plus2photo.free.fr

Habitat

Le verdier est un oiseau de jardin familier et commun, se reproduisant dans le feuillage épais des arbres à feuillage persistant. En hiver, ils forment de grandes troupes qui visitent régulièrement les mangeoires où ils marquent une prédilection pour les arachides et les graines.

Fréquents partout dans les régions agricoles riches en haies, les forêts de feuillus et mixtes pas trop touffues, dans les villages, parcs et jardins, mais aussi au milieu des villes, lorsqu'ils peuvent trouver quelques arbres et buissons.

Aire de répartition

Commun partout en Europe. Jardins, bosquets, terres agricoles.


Légende de la carte

Reproduction

Période de nidification : avril à août.
Nombre de couvaisons : 2 à 3.
Nombre d'œufs : 4 à 6 œufs blanc sale à bleu-vert pâle, parfois tachetés de roux-brun.
Incubation : 13 à 15 jours (femelle).

Nid : Le verdier niche dans les haies et dans des arbres et arbustes à feuilles persistantes. Nid à ciel ouvert fait de mousse entrelacé de branchettes et garni de racines, de crins et parfois de plumes. La femelle bâtit un nid avec des herbes et de la mousse, et le tapisse avec des poils et des racines.

Type de nichoir : N'utilise pas les nichoirs.
Envol : 13 à 16 jours.
Emancipation : 2 semaines après.
Taux de survie :
Âge maximum : 13 ans.

Migration

Migrateur partiel; généralement sédentaire chez nous.

Voix

Les verdiers commencent à chanter dès le mois de février: il s'agit d'une suite de notes sonnantes et de trilles rappelant le canari, entrecoupés de sons sifflants et prolongés. Les verdiers chantent souvent en vol. Le verdier mâle lance son chant clair riche en trilles, juché sur le sommet d'un arbre.

Nourriture naturelle

Le régime naturel du verdier est fait de graines et de semences (de pissenlit, d'ortie, d'if, d'orme, de ronce, de sureau, d'aubépine et de bardane), mais il ne dédaignant pas les insectes en été (coléoptères, fourmis et pucerons) et les noisettes et les fruits en hiver. Très sociable, se nourrit sur le sol et dans les arbres.

Mangeoires

Visite volontiers les distributeurs de graines et les mangeoires où il apprécie les cacahuètes et les graines de tournesol et de chanvre, les céréales concassées, les noix hachées, les baies séchées. Il fera son apparition dans des endroits où il n'a jamais été aperçu dès que les filets à cacahuètes seront exposés. Le verdier accepte les fragments de graines tombés à terre sous les perchoirs d'autres oiseaux. Les verdiers feront souvent la loi sur la mangeoire, chassant les autres oiseaux !

 
Album de l'oiseau libre
 
Album du paléarctique
 

Dernière mise à jour : 23/06/09


Le monde de l'ornithologie
Ornithologie et formation


Cartes et dessins d'oiseaux d'après : Les oiseaux d'Europe - Ed Delachaux et Niestlé

L'oiseau libre | Annuaire | Album | Oiseaux d'Europe | Refuges pour oiseaux | Condition animale | Partenaires | Crédits photographiques | Infos site