Tarier pâtre


Nom scientifique : Saxicola torquata
Famille : turdidés
Taille : 12,5 cm
Envergure : cm
Poids : 14 à 17 grammes
Âge maximum : 5 ans
Taux de survie : %


Aspect

Le mâle se reconnaît à sa tête et sa gorge noire, portant un demi-collier blanc sur les côtés du cou. Sa poitrine est orangée et son croupion est brun tacheté. Les individus de l'Europe de l'Est ont une tache blanche sur la queue. La femelle ressemble au mâle sans le demi-collier blanc et ne porte jamais de blanc au croupion.

Photographie Francis Cauet : Digiplumes

Comportement

Oiseau remuant, le Tarier pâtre se perche à la vue de tous sur un arbuste ou sur des fils électriques pour guetter.

Habitat

Le Tarier pâtre fréquente les milieux ouverts à végétation basse ou maigre : haies, coteaux, friches, landes, talus au bord des routes et des champs. Il préfère souvent des biotopes plus secs que le traquet tarier. On le rencontre en plaine à basse altitude et également en montagne, même au-dessus de la limite des arbres.

Aire de répartition

Il vit dans la majeure partie de l'Eurasie, au Maghreb et dans le sud de l'Afrique. En Europe, il est absent de Scandinavie et de la plus grande partie de la Russie. Présent seulement en été à l'est de l'Allemagne.


Légende de la carte

Reproduction

Période de nidification :
Nombre de couvaisons :parfois deux ou trois nichées.
Nombre d'œufs : 5 à 6 œufs bleu clair tachés de roussâtre.
Incubation : 14 à 15 jours, femelle.

Nid : près du sol, dans la végétation épaisse, souvent dans un buisson, avec un « tunnel » d'accès. Le nid en forme de coupe est construit par la femelle et est constitué d'herbes, de mousse, de branchette, garni souvent de plumes.

Jeunes : nidicoles.
Envol : 14 à 16 jours, mâle et femelle.
Emancipation :
Plumage juvénile : 2 mois.
Première nidification : un an.

Photographie extraite des vidéos de Philippe Facquet

Migration

Migrateur partiel. Les sujets européens hivernent soit dans l'ouest du continent, soit au Magreb après traversée de la Méditerranée, tandis que ceux d'Asie vont dans l'Inde et le sud-est. Le Tarier pâtre a tendance à contourner plutôt qu'à survoler les chaînes de montagnes.

Voix

Le chant, émis du perchoir ou au cours du vol nuptial, est constitué de brèves strophes aiguës et répétées. Son chant est assez monotone sans les variations du Tarier des prés.

Nourriture naturelle

Surtout des insectes, mais également des araignées, des petits vers et des mollusques.

 
Album de l'oiseau libre
 
Album du paléarctique
 

Dernière mise à jour : 6/07/09


Le monde de l'ornithologie
Ornithologie et formation


Cartes et dessins d'oiseaux d'après : Les oiseaux d'Europe - Ed Delachaux et Niestlé

L'oiseau libre | Annuaire | Album | Oiseaux d'Europe | Refuges pour oiseaux | Condition animale | Partenaires | Crédits photographiques | Infos site