Roitelet à triple bandeau


Nom scientifique : Regulus ignicapillus
Famille : sylviidés
Taille : 9 cm
Poids : 5 à 7 grammes
Âge maximum : 4 ans ?
Survie des adultes : %


Aspect

Avec son cousin le roitelet huppé, ils sont les deux plus petits représentants des oiseaux européens. Un petit bijou d'oiseau, avec son plumage délicatement marqué d'un bandeau orange qui lui vaut son nom. Les roitelets sont difficiles à trouver et on passe facilement à côté parce qu'ils sont semblables à leurs cousins. Plus coloré que le roitelet huppé, duquel il se distingue par le bandeau blanc et noir, la couronne orange (uniquement chez le mâle) et la tache bronze sur l'épaule. La femelle est semblable au mâle, mais la couronne est jaune.

Photographie P. Renard

Comportement

Le roitelet triple-bandeau a une moins grande prédilection pour les conifères que son cousin et il se retrouvera dans tout habitat boisé qui lui convient. Il se rencontre quasiment partout en Europe. En automne et en hiver, les populations nordiques se déplacent vers la côte.

Habitat

Bois, forêt, surtout de conifères, mais pas exclusivement.

Aire de répartition

Souvent sédentaire en France, qui accueille de nombreux hivernants d'Europe centrale et orientale. Essentiellement au sud du sillon Sambre-et-Meuse, en Belgique.


Légende de la carte

Reproduction

Période de nidification : avril à août.
Nombre de couvaisons : une à deux couvées.
Nombre d'œufs : 7 à 9 œufs blanchâtres.
Incubation : 14 à 16 jours (femelle).

Nid : niche dans des conifères, parfois dans les cavités des arbres et des murs. Nid sommaire de feuilles, d'écorce et de mousse, tapissé de crins, de toile d'araignées et de plumes. Il est suspendu à l'extrémité de la branche. Il est construit par le couple.

Type de nichoir : utilise parfois les nichoirs destinés aux mésanges.
Envol : 19 à 24 jours.
Emancipation :
Plumage juvénile : 2 à 3 mois.
Première nidification : 1 an.

Migration

Migrateur partiel.

Voix

Le chant est haut perché comme celui du roitelet huppé mais plus uniforme et plus bref, composé d'une série de « ziss » sans réelle variation. Le cri est identique à celui du roitelet huppé, en plus profond.

Nourriture naturelle

Principalement des insectes recueillis sur les branches et les feuilles. Peut saisir des proies plus grandes que le roitelet huppé.

Mangeoires

Ne fréquente pas les mangeoires.

 
Album de l'oiseau libre
 
Album du paléarctique
Ultérieurement
 

Dernière mise à jour : 24/04/07


Le monde de l'ornithologie
Ornithologie et formation


Cartes et dessins d'oiseaux d'après : Les oiseaux d'Europe - Ed Delachaux et Niestlé

L'oiseau libre | Annuaire | Album | Oiseaux d'Europe | Refuges pour oiseaux | Condition animale | Partenaires | Crédits photographiques | Infos site