Pouillot véloce


Nom scientifique : Phylloscopus collybita
Famille : sylviidés
Taille : 11 cm
Poids : 6 à 9 grammes
Âge maximum : ans
Survie des adultes : %


Aspect

C'est un petit oiseau, dont la couleur se confond avec celle du feuillage, que l'on distingue difficilement de son proche parent, le pouillot fitis. Les deux espèces sont faciles à départager par leur chant, car celui du pouillot véloce est plus monotone, contrastant avec celui du pouillot fitis qui est plus mélodieux.

Plus terne, plus brun et moins jaune que le pouillot fitis, il a des pattes et des doigts foncés. Le dessus est gris-vert avec l'extrémité des ailes plus foncée ; le dessous est rosé ; porte une fine ligne juste au-dessus de l'œil.

Photographie Guy Bourderionnet - album.oiseau-libre.net

Comportement

Le chant monotone à deux notes retentit dès que le printemps amorce son retour dans nos contrées. C'est l'un des premiers oiseaux migrateurs à revenir, les premiers arrivants apparaissant dès mars. Fin mars, à son retour d'Afrique ou d'Europe du Sud, le pouillot véloce perché sur les branches nues signale en chantant la fin de l'hiver. Il peut passer quelque temps dans les jardins avant de s'installer dans les bois. Fin août, les pouillots reprennent la route du sud et, une fois encore, font entendre leur chant dans les jardins ; certains y restent jusqu'en octobre et quelques-uns y passent l'hiver.

Les mâles arrivent les premiers et commencent à chanter. Les femelles reviennent plus tard et rejoignent les mâles sur leurs territoires. Le pouillot véloce construit un nid en forme de cuvette, réalisé avec des herbes sèches, des feuilles mortes et maintenu par des plumes. À l'inverse du pouillot fitis, le pouillot véloce construit généralement son nid juste au-dessus du niveau du sol, à l'endroit où le feuillage est le plus épais. On les observe surtout lorsqu'ils chassent les insectes.

Habitat

Milieu : arbres et arbustes matures.

Aire de répartition

Nicheur largement répandu en France et en Belgique. Hivernant régulier sauf dans le Nord-Est.


Légende de la carte

Reproduction

Période de nidification : avril à juillet.
Nombre de couvaisons : une, mais parfois 2 couvées.
Nombre d'œufs : 5 à 6 œufs blancs tachetés de brun violacé.
Incubation : 13 à 14 jours (femelle).

Nid : niche sur ou près du sol, dans l'épaisseur du fourré. Le nid est une boule creuse d'herbes, de feuilles et de mousse, tapissée de plumes. Construit par la femelle.

Envol : 13 à 14 jours.
Emancipation : 10 à 19 jours.
Plumage juvénile : sans.
Première nidification : 1 an.

Photographie P. Renard

Migration

Oiseau migrateur de l'été, qui revient à la mi-mars et reste jusqu'en août ou septembre. Néanmoins, le pouillot véloce hiberne de plus en plus souvent dans nos régions, surtout dans les régions du Sud.

Voix

Chant unique et, à la différence des autres pouillots, répète souvent la même combinaison de deux syllabes : « Zilp-zalp, zilp-zalp ».

Nourriture naturelle

Le pouillot fouille les brindilles et le feuillage à la recherche de petits insectes et se nourrit essentiellement de mouches, de chenilles et de pucerons.

Mangeoires

Visiteurs occasionnels des mangeoires lors des hivers froids, pour des déchets de cuisine. Les hivernants adoptent plus facilement les mangeoires. Il se nourrit parfois de fruits et a déjà été vu en train de manger des arachides.

 
Album de l'oiseau libre
 
Album du paléarctique
Ultérieurement
 

Dernière mise à jour : 24/04/07


Le monde de l'ornithologie
Ornithologie et formation


Cartes et dessins d'oiseaux d'après : Les oiseaux d'Europe - Ed Delachaux et Niestlé

L'oiseau libre | Annuaire | Album | Oiseaux d'Europe | Refuges pour oiseaux | Condition animale | Partenaires | Crédits photographiques | Infos site