Mésange noire


Nom scientifique : Parus ater
Famille : paridés
Taille : 11,5 cm
Poids : 8 à 10 grammes
Âge maximum : 12 ans


Aspect

La mésange noire est la plus petite de nos mésanges. Sa tête ressemble à celle de la mésange charbonnière, mais le plumage de son ventre n'est jaunâtre que chez les juvéniles. Tout comme la mésange charbonnière, elle a des joues blanches, une calotte et des joues noires, mais porte une tache blanche distinctive très caractéristique sur la nuque. Le dessus est gris avec deux raies blanches sur les ailes. Le dessous est délicatement rosé. Le bec, plus long que celui des autres mésanges est adapté au transport des graines.

Photographie Guy Bourderionnet - album.oiseau-libre.net

Comportement

Les mésanges noires vivent essentiellement au haut des épicéas dans lesquels elles trouvent des graines et des insectes pour se nourrir. Lors des années riches en graines d'épicéas, elles en consomment de grandes quantités et viennent alors plus rarement sur les mangeoires. Les mésanges noires stockent des graines à la manière des mésanges nonnettes aux extrémités des branches des conifères touffus, là où elles recherchent aussi leur nourriture habituelle. En outre, les graines y sont à l'abri des autres espèces de mésanges qui évitent les endroits si exposés, leurs longs doigts leur permettant de s'agripper sur des branchettes de pins ou sur des touffes d'aiguilles. En montagne, la mésange noire apparaît jusqu'à la limite supérieure des arbres. Avec son bec effilé, elle cherche des insectes dans les fentes ou extrait les graines des cônes de résineux.

Avec ses manières acrobatiques, la mésange noire est toujours la bienvenue dans nos jardins, mais elle fréquente moins les mangeoires et les nichoirs que les autres mésanges, car elle ne quitte les bois en hiver qu'en en cas de disette. En automne et en hiver, la mésange noire se déplace souvent en groupes mixtes avec les mésanges charbonnières et les mésanges bleues pour former des troupes nombreuses à la recherche de nourriture.

Malgré sa petite taille, elle est moins affectée par les hivers rudes que d'autres oiseaux Parce qu'elle est capable de se nourrir sur la partie inférieure des branches recouvertes de neige. Les mésanges noires sont les moins craintives envers les humains, elles osent venir se nourrir dans la main lorsqu'on leur tend des graines.

Habitat

Elle vit essentiellement dans les forêts de conifères (épicéas ou sapins et plus rarement pins), également dans des îlots de conifères d'une forêt de feuillus. En hiver la mésange noire se rend fréquemment dans les jardins peuplés de conifères.

Aire de répartition

Particulièrement en région montagneuse et en Bretagne. Largement répandue en hiver grâce à l'apport des hivernants provenant d'Europe centrale.


Légende de la carte

Reproduction

Période de nidification : avril à juillet.
Nombre de couvaisons : une couvée, parfois deux.
Nombre d'œufs : 7 à 11 œufs blancs, légèrement mouchetés.
Incubation : 13 à 18 jours.

Nid : Les mésanges noires nichent dans les trous d'arbres, les trous de mulots dans les talus, à proximité du sol. Le nid est fait de mousse avec une épaisse couche de crins ou de duvet et de plumes.

Type de nichoir : Elles peuvent utiliser des nichoirs fermés, comme ceux des mésanges bleues, fixés sur les conifères.

Envol : 16 à 22 jours.
Emancipation : 2 semaines après.
Taux de survie :

Migration

Sédentaire sauf dans le nord de l'Europe.

Voix

La mésange noire émet une grande variété de petits cris aigus, ressemblant à celui du roitelet huppé. Le chant est rythmé et répétitif, une version plus faible du chant de la mésange charbonnière.

Nourriture naturelle

La mésange noire se nourrit principalement des insectes et des araignées, picorés entre les aiguilles de pin Sur le sol elle mange des graines.

Mangeoires

Elles fréquentent alors volontiers les mangeoires situées à proximité immédiate d'un bois de résineux, surtout en lisière ou dans des parcs plantés de vieux conifères. Elles acceptent volontiers les graines de tournesol et de chanvre, ainsi que les noix, les noisettes, la graisse et les cacahuètes.

 
Album de l'oiseau libre
 
Album du paléarctique
Ultérieurement
 

Dernière mise à jour : 24/04/07


Le monde de l'ornithologie
Ornithologie et formation


Cartes et dessins d'oiseaux d'après : Les oiseaux d'Europe - Ed Delachaux et Niestlé

L'oiseau libre | Annuaire | Album | Oiseaux d'Europe | Refuges pour oiseaux | Condition animale | Partenaires | Crédits photographiques | Infos site