Martin-pêcheur d'Europe


Nom scientifique : Alcedo atthis
Famille : alcedinidae
Taille : 16 cm
Poids : 40 à 45 grammes
Âge maximum : 15 ans


Aspect

Le martin-pêcheur est à peine plus grand qu'un moineau. La partie supérieure est fortement colorée de turquoise et de bleu, les ailes sont plus foncées. Les joues et le dessous sont roux-orange, la gorge est blanche. La femelle porte de l'orange sur le bas de la cuisse. Lorsqu'il est aperçu en vol, le plumage reflète des tons bleu et orange brillants qui captent la lumière. C'est un oiseau timide, que l'on entend bien avant de le voir : son appel est sonore, aigu et strident, portant très loin.

Photographie René Hoff - Nature libre et sauvage

Comportement

C'est un petit bijou d'oiseau, timide et prudent dans son approche des humains. Cet oiseau superbement coloré est une parfaite machine à pêcher sous l'eau, plongeant avant de ressortir, sa proie serrée dans son bec puissant. Il se perche ou plane au-dessus de la surface de l'eau en guettant les poissons. Il plonge ensuite pour capturer des poissons, des insectes, des larves et des amphibiens.

Le martin-pêcheur visite souvent les jardins et les mares à la recherche de proies faciles, surtout les deux ou trois premières heures qui suivent le lever du soleil. Pour l'apercevoir, cherchez un éclair bleu et orange.

Habitat

Il faut le chercher autour d'un jardin possédant une mare très poissonneuse ou proche d'un lac, d'une rivière ou d'un fleuve. Le martin-pêcheur se méfie des hommes, c'est pourquoi il préfère visiter le jardin très tôt le matin. Pendant les hivers rudes, quand il est obligé de chercher de l'eau non gelée, il peut apparaître à des endroits imprévisibles.

En hiver, il visite les zones littorales où il se nourrit de crevettes grises ou roses, de poissons de roche, etc. Fréquente également les étangs de jardin où il apprécie les vairons et les épinoches.

Photographie Dominique Delfino

Aire de répartition

Il niche dans toute la France et la Belgique en bordure des fleuves, rivières, canaux, lacs, estuaires (plus spécialement en hiver), mais jamais en grand nombre, étant donné la forte mortalité hivernale.


Légende de la carte

Reproduction

Période de nidification : mars à septembre.
Nombre de couvaisons : deux à trois couvées.
Nombre d'œufs : 5 et 7 œufs.
Incubation : 19 à 20 jours.

Nid : Niche dans des galeries aménagées sur les rives des cours d'eau ou dans les sablières. La galerie, dont le diamètre est de 50 mm et dont la longueur peut atteindre 1,2 mètre, conduit à la chambre d'incubation. Elle est généralement creusée dans les sols sablonneux.

Type de nichoir : N'utilise pas les nichoirs.
Envol : 3 à 4 semaines.
Emancipation :
Taux de survie :

Migration

Migrateur partiel. Les adultes nicheurs sont généralement sédentaires tandis que de nombreux immatures se déplacent vers le sud.

Nourriture naturelle

Poissons et invertébrés aquatiques, généralement attrapés en plongeant dans l'eau.

 
Album de l'oiseau libre
 
Album du paléarctique
 

Dernière mise à jour : 21/06/09


Le monde de l'ornithologie
Ornithologie et formation


Cartes et dessins d'oiseaux d'après : Les oiseaux d'Europe - Ed Delachaux et Niestlé

L'oiseau libre | Annuaire | Album | Oiseaux d'Europe | Refuges pour oiseaux | Condition animale | Partenaires | Crédits photographiques | Infos site