Macareux moine


Nom scientifique : Fratercula arctica
Famille : alcidés
Taille : 28 à 34 cm
Envergure : 50 à 60 cm
Poids : 320 à 550 grammes
Âge maximum : 22 ans
Taux de survie : 95 %


Aspect

Oiseau de taille moyenne au corps trapu, le Macareux moine ressemble à un perroquet. L'adulte en été, est caractéristique avec son grand bec conique bariolé de bandes aux couleurs, gris bleu, rouge et jaune. Sa grosse tête est identifiable de très loin. La face porte des yeux noirs. L'adulte en plumage d'été est noir dessus et blanc dessous. En hiver, il porte une face sombre, mais elle a toujours son dessin caractéristique, et son bec aux couleurs plus ternes perd la couche cornée externe de son bec, ce qui lui confère un bec plus petit. Sur les côtes, les poissons qu'il tient dans son bec lui donnent un aspect « barbu ».

Photographie Pascale Colin

En 1912, le Macareux moine faisait l'objet d'un véritable massacre dans les Côtes d'Armor. C'est pour cette raison que s'est créée la Ligue pour la Protection des Oiseaux afin de le protéger. Oiseau symbole de la LPO, il figure aujourd'hui dans le logo de l'association.

Comportement

Le Macareux moine s'observe souvent debout sur les falaises, généralement en troupes d'importance variable. Il vole en courtes lignes au ras de l'eau en battant rapidement des ailes. Lorsqu'il nage, l'avant de son corps est moins immergé que chez les autres espèces, ce qui lui donne une silhouette caractéristique.

Habitat

Espèce commune, cet oiseau niche en colonies le long du littoral au sommet des falaises, sur les pentes abruptes et herbeuses des îlots et des côtes rocheuses. En hiver, il est pélagique. On le rencontre alors en haute mer. Il s'éloigne plus au large que les autres alcidés, à l'exception du mergule nain.

Aire de répartition

Il vit sur les côtes de l'atlantique nord et de l'océan Arctique. Présent en été au Groenland, en Islande, en Grande-Bretagne, en Irlande, dans le nord-ouest de la France ainsi le long des côtes de la Norvège et de la Russie limitrophe. Il hiverne en mer du Nord et en Atlantique.


Légende de la carte

Reproduction

Période de nidification :
Nombre de couvaisons : une couvée.
Nombre d'œufs : un œuf uni ou taché de brun pâle ou mauve.
Incubation : 40 à 43 jours, mâle et femelle.

Nid : souvent creusé par l'oiseau dans un terrier. La galerie atteint plus de 4 mètres. Parfois sous un rocher ou dans une crevasse. Le nid est constitué de plumes, de feuilles et d'herbes.

Type de nichoir : Aucun.
Jeunes : nidicole.
Envol : 38 à 44 jours, mâle et femelle.
Emancipation : 47 à 51 jours.
Plumage juvénile : 2 ans.
Première nidification : 4 ans.

Migration

En hiver, il se déplace vers le sud jusqu'aux îles Canaries et l'ouest de la Méditerranée. Mouvements côtiers.

Voix

Silencieux en mer, grognements graves à la colonie. Le cri, qui retentit sur les lieux de nidification, est une suite de notes étouffées et grognantes peu harmonieuses.

Nourriture naturelle

Poissons, crustacés et mollusques. Il pêche les poissons en plongeant jusqu'à 20 mètres en général (maximum : 60 mètres).

Mangeoires

Aucune.

Etat des populations

C'est l'un des oiseaux marins les plus abondants (effectifs estimés à 6 millions de couples).

 
Album de l'oiseau libre
 
Album du paléarctique
Ultérieurement
 

Dernière mise à jour : 24/04/07


Le monde de l'ornithologie
Ornithologie et formation


Cartes et dessins d'oiseaux d'après : Les oiseaux d'Europe - Ed Delachaux et Niestlé

L'oiseau libre | Annuaire | Album | Oiseaux d'Europe | Refuges pour oiseaux | Condition animale | Partenaires | Crédits photographiques | Infos site