Grive draine


Nom scientifique : Turdus viscivorus
Famille : turdidés
Taille : 27 cm
Poids : 110 à 140 grammes
Âge maximum : 11 ans


Aspect

C'est la plus grande des grives européennes. Elle a un aspect massif et trapu, tant en vol qu'au sol. Elle se différencie de la grive musicienne par sa taille, son aspect plus pâle et grisâtre et le mouchetis plus prononcé sur la poitrine. Le dessus est brun-gris, les extrémités des ailes sont plus pâles. Le dessous est crème, avec des taches foncées prononcées, se fondant en zones foncées sur la gorge et la poitrine. En vol, elle peut ressembler à un pigeon, bien que le vol soit plus ondulé que direct. Les plumes caudales ont des pointes blanches visibles en vol.

Photographie C.A. Vaucher - Batraciens-reptiles.com

Comportement

On l'appelle aussi grive du gui parce qu'elle mange les baies de cette plante parasite et qu'elle contribue ainsi à sa dissémination. Les graines, non digérées, sont expulsées avec les fientes et germent là où elles tombent. La grive draine est un oiseau agressif, car il lui faut un vaste territoire. Elle peut se montrer agressive vis-à-vis des prédateurs. Les chats ou les rapaces qui s'approchent du nid sont attaqués. Lorsqu'un temps rigoureux rend la nourriture rare, les draines défendent vivement arbres et arbustes pour éviter que d'autres oiseaux n'accèdent à leurs fruits.

La grive draine a aussi l'habitude de chanter par mauvais temps, depuis des postes élevés, même sous une pluie battante. Oiseau timide, elle s'envole en lançant un cri puissant et rapide lorsqu'on la fait partir.

Elle se nourrit principalement au sol et elle aime visiter les grands jardins ouverts et parsemés d'arbres adultes, ou les prairies dégagées Elle apprécie surtout les ifs et les sorbiers, mais également les aubépines, les houx, les guis, les genévriers, les rosiers et les lierres.

Les adultes nourrissent les jeunes, et le mâle s'en occupe tout seul quand la femelle pond à nouveau.

Habitat

Haies et boqueteaux et jardins de campagne, surtout ceux disposant de grands arbres anciens.

Aire de répartition

Répandue, sauf dans les régions dépourvues d'arbres.


Légende de la carte

Reproduction

Période de nidification : mars à juillet.
Nombre de couvaisons : deux couvées.
Nombre d'œufs : 3 à 5 grands œufs verdâtres, mouchetés de brun.
Incubation : 12 à 15 jours (femelle).

Nid : La grive draine construit un grand nid, en forme de cuvette, situé en haut dans la fourche des arbres ou sur un bâtiment. Le même nid peut être réutilisé plusieurs fois. Il est composé de terre et tapissé de brins d'herbe, bordé de lichens, de brins de laine, de plumes, etc. C'est la femelle qui construit le nid en une ou deux semaines.

Type de nichoir : N'utilise pas les nichoirs.
Envol : 12 à 15 jours.
Emancipation : 2 semaines après.
Taux de survie :

Migration

Migrateur partiel. Certaines grives migrent vers le sud de l'Europe pour y passer l'hiver, d'autres migrants continentaux venant prendre leur place.

Voix

Chant entre celui du merle et de la grive musicienne: répété et mélodieux, mais avec une phrase répétée régulièrement.

Nourriture naturelle

Invertébrés, généralement trouvés au sol, baies de houx et de gui, fruits et baies divers.

Mangeoires

Visiteur régulier, pour les déchets de cuisine, le pain et les pommes, les raisins secs, les groseilles et le pudding pour oiseaux. La grive draine surveille l'approche de sa mangeoire.

 
Album de l'oiseau libre
 
Album du paléarctique
Ultérieurement
 

Dernière mise à jour : 24/04/07


Le monde de l'ornithologie
Ornithologie et formation


Cartes et dessins d'oiseaux d'après : Les oiseaux d'Europe - Ed Delachaux et Niestlé

L'oiseau libre | Annuaire | Album | Oiseaux d'Europe | Refuges pour oiseaux | Condition animale | Partenaires | Crédits photographiques | Infos site