Goéland argenté


Nom scientifique : Larus argentatus
Famille : laridés
Taille : 60 cm
Poids : 750 à 1250 grammes
Âge maximum : 32 ans

Aspect

Le goéland argenté est le plus grand des goélands européens. Son dos est gris clair, il a le bout des ailes noir. Il porte un bec jaune avec une tache rouge sur la mandibule inférieure. Ses pattes sont roses ou jaunes (sous-espèce méditerranéenne). Les jeunes goélands gris-brun attendent trois à quatre ans avant de revêtir un plumage adulte.

Photographie Guy Bourderionnet - album.oiseau-libre.net

Comportement

Le goéland argenté vit essentiellement sur les côtes. Il niche sur les falaises et les îlots, et parfois aussi sur les plages et dans les marais salants. En hiver après la saison de reproduction, il pénètre à l'intérieur des terres pour chasser de petites proies et récupérer des déchets en zone urbaine, dans les champs, les parcs, les décharges et les gravières. Le soir, il n'est pas rare de voir des groupes de goélands volant en V vers un « dortoir ». Ce grand oiseau, puissant et agressif, atteint une vitesse de croisière de 16 km/h.

Il niche en colonies sur les corniches des falaises, les talus côtiers à couvert herbeux, dans les dunes de sable et sur les plages de galets, bien que depuis quelques années, ils nichent également dans les villes, sur les hautes cheminées. Les jeunes quittent le nid dès qu'ils ont deux ou trois jours, mais ils restent sur le territoire et sont nourris par leurs parents jusqu'à ce qu'ils soient capables de voler.

Habitat

En été, il vit surtout sur les côtes, sur les îles, dans les dunes. En hiver, il vit plus à l'intérieur des terres

Aire de répartition

Largement répandu le long des côtes françaises, sauf sur le littoral méditerranéen où il est remplacé par le très proche Goéland leucophée (Larus cachinnans). Forte concentration d'individus en Bretagne. Nicheur très localisé en Belgique (quelques cas au Zwin).


Légende de la carte

Reproduction

Période de nidification : Fin avril à début juin.
Nombre de couvaisons : une seule couvée.
Nombre d'œufs : 2 à 3 œufs olive ombré, parfois bleu pâle ou vert ; mouchetés de brun-noir.
Incubation : 28 à 30 jours (mâle et femelle).

Nid : grand nid fait de brins d'herbe ou d'algues. Depuis quelques années, il colonise les toitures et les cheminées à proximité des déchetteries ou des décharges.

Type de nichoir : N'utilise pas les nichoirs.
Envol : 6 semaines.
Emancipation : 30 à 45 jours après l'envol.
Taux de survie : 93,5 %

Photographie Alain Fossé - Digimages.info

Migration

Migrateur partiel, nombreux hivernants.

Nourriture naturelle

Opportuniste, il se nourrit de presque tout, mais généralement de nourriture animale. Il chasse le poisson en bord de mer et les coquillages sur le rivage ; dans l'intérieur des terres, tout ce qui va du ver de terre au caneton l'intéresse.

Photographie Guy Bourderionnet - album.oiseau-libre.net

Mangeoires

Visite les mangeoires où il apprécie tout ce qu'il trouve, particulièrement les déchets de cuisine.

 
Album de l'oiseau libre
 
Album du paléarctique
Ultérieurement
 
Ultérieurement

Dernière mise à jour : 24/04/07


Le monde de l'ornithologie
Ornithologie et formation


Cartes et dessins d'oiseaux d'après : Les oiseaux d'Europe - Ed Delachaux et Niestlé

L'oiseau libre | Annuaire | Album | Oiseaux d'Europe | Refuges pour oiseaux | Condition animale | Partenaires | Crédits photographiques | Infos site