Effraie des clochers



Nom scientifique : Tyto alba
Famille : tytonidés
Taille : 33 à 39 cm
Poids : 290 à 366 grammes
Âge maximum : 18 ans
Survie des adultes : %


Aspect

La chouette effraie est un oiseau de taille moyenne, au plumage très pâle, apparaissant blanc en vol. La partie supérieure est beige orangé et gris, délicatement parsemée de taches bleuâtres. La partie inférieure et le dessous des ailes sont blancs. Le motif de la face présente la forme d'un cœur très caractéristique, avec des yeux noirs perçants regardant de face. Portée en vol par de grandes ailes arrondies, tendues en « V » quand elle descend au sol à la recherche de nourriture.

Photographie Les rapaces nocturnes

Comportement

La chouette effraie est un oiseau essentiellement nocturne, commençant généralement à chasser qu'en pleine obscurité, bien qu'elle puisse chasser dès le crépuscule ou juste avant le lever du jour. Son plumage pâle et sont vol fantomatique lui a donné sur nom de dame blanche. Son nom de chouette « effraie » lui vient de son cri strident et perçant. On l'appelle aussi l'effraie des clochers à cause de son habitude de nicher dans les clochers. Elle construit son nid aussi dans les dans les ruines, les trous des arbres et les crevasses des rochers, les granges et les fermes.

La chouette effraie chasse souvent ses proies favorites, campagnol, souris et musaraigne et de petits oiseaux, le long des routes secondaires en volant à basse altitude, ce qui, malheureusement, lui fait souvent heurter des véhicules. Très sensible aux hivers rigoureux, durant lesquels on enregistre de très grosses pertes, la Chouette effraie occupe volontiers les nichoirs artificiels qu'on peut lui proposer, car le déclin des méthodes agricoles traditionnelles a réduit le nombre de sites naturels disponibles. De nombreux agriculteurs ont essayé de remédier à ce problème en leur installant des nichoirs artificiels.

Habitat

La chouette effraie aime les espaces cultivés ouverts, surtout en plaine et en bordure des villages et des petites agglomérations.

Aire de répartition

Largement répandue en Belgique et dans toute la France, avec plus de régularité dans le Nord-Est et l'Ouest. Effectifs en régression.


Légende de la carte

Reproduction

Période de nidification : Mars à juillet.
Nombre de couvaisons : une couvée par an, très rarement deux.
Nombre d'œufs : 4 à 7 œufs blancs.
Incubation : 4 et 5 semaines (femelle).

Nid : elle n'utilise pas de matériau de construction, les œufs sont souvent pondus au milieu des pelotes de réjection.

Type de nichoir : ces dernières années, la nidification a été favorisée par la création de nichoirs artificiels.

Envol : 7 à 12 semaines.
Emancipation :
Plumage juvénile : sans.
Première nidification : un ou deux ans.

Migration

Sédentaire.

Voix

Le cri territorial du mâle, perceptible dès février, est un long ululement rauque.

Nourriture naturelle

Rongeurs, oiseaux ; recherche particulièrement les musaraignes et les campagnols attrapés en volant très bas.

Mangeoires

Comme l'effraie se nourrit quasi exclusivement de petits mammifères, les hivers très rigoureux sont fatals à un grand nombre d'individus. Il est particulièrement important dans ces cas-là de laisser des accès dans les granges, les remises et d'autres bâtiments abandonnés, où elles peuvent trouver de petits rongeurs. On peut aussi attirer ces proies potentielles avec des déchets de moisson.

 
Album de l'oiseau libre
 
Album du paléarctique
Ultérieurement
 

Dernière mise à jour : 27/06/09


Le monde de l'ornithologie
Ornithologie et formation


Cartes et dessins d'oiseaux d'après : Les oiseaux d'Europe - Ed Delachaux et Niestlé

L'oiseau libre | Annuaire | Album | Oiseaux d'Europe | Refuges pour oiseaux | Condition animale | Partenaires | Crédits photographiques | Infos site