Échasse blanche


En haut : Echasse blanche ; en bas : Avocette

Nom scientifique : Himantopus himantopus
Famille : récurvirostridés
Taille : 35 à 40 cm (dont bec, 6,5 cm ; pattes dépassant de 14-17 cm)
Envergure : 67-83 cm
Poids : 160-200 grammes
Âge maximum : jusqu'à 10 ansans
Taux de survie : ? %


Aspect

L'Echasse blanche est un élégant limicole ne pouvant être confondu, avec son bec noir, droit et fin comme une aiguille et ses longues pattes de couleur rose, qui sont les plus grandes, en proportion, de toutes les espèces de limicoles. Elle semble fragile sur ses longues pattes qui sont aussi très fines. En vol, elle les tient en extension, et elles dépassent largement de sa queue. Son plumage est blanc dessous et noir dessus. Le mâle, un peu plus grand, a un dessus tout noir à reflet métallique vert ; tandis que la femelle a un dos brun noir brillant qui contrastent avec ses ailes noires. La femelle a la tête blanche, parfois maculée, tandis que le mâle arbore une nuque noire en plumage nuptial. En hiver, mâle et femelle ont la tête entièrement blanche. Les ailes pointues sont entièrement noires chez l'adulte. Les jeunes ont la tête et le cou grisâtres ; ainsi qu'un manteau brun moins foncé que celui des adultes. Leurs pattes sont gris-brun à nuance chair. Nombre d'entre eux ressemblent aux adultes à la fin du printemps.

Photographie Guy Bourderionnet - album.oiseau-libre.net

Comportement

Même si l'Echasse blanche se rencontre souvent en petits groupes, elle reste moins sociable que sa cousine, l'avocette. Elle niche en colonies lâches. Nerveuse et bruyante, elle marche à longues enjambées, souvent dans l'eau jusqu'au ventre. Ses pattes interminables lui permettent de patauger en eau profonde, mais elle recueille sa nourriture en surface. L'échasse picore avec délicatesse la surface de l'eau, se saisissant avec agilité des insectes qui y évoluent.

Habitat

Espèce localement répandue dans les eaux peu profondes (douces, saumâtres ou salées) comme les étangs bordés de roseaux, les champs inondés, les rizières, les marais salants, les lagunes et les estuaires.

Aire de répartition

Cet oiseau vit dans les zones tempérées et tropicales. En France il est surtout lié aux régions méditerranéennes, mais on assiste à une remontée de son aire de distribution vers le nord et l'ouest de la France.


Légende de la carte

Reproduction

Période de nidification : avril-juin.
Nombre de couvaisons : une ponte.
Nombre d'œufs : 4 œufs vert olive maculés de gris et de noir.
Incubation : incubation biparentale pendant 22 à 26 jours.

Nid : généralement, il est construit dans une petite dépression du sol dans la vase ou le sable souvent sur des îlots en eau peu profonde. Il est placé dans la végétation clairsemée et est constitué de brindilles enchevêtrées, garni d'herbes ou de feuilles.

Jeunes : nidifuges.
Envol : trente jours environ.
Emancipation : 28 à 32 jours.
Plumage juvénile : 9 mois.
Première nidification : à 2 ans.

Migration

Les populations septentrionales sont migratrices, elles hivernent habituellement en Afrique tropicale, mais certains individus de Méditerranée et d'Afrique du Nord sont sédentaires. L'Echasse blanche hiverne également au sud de l'Espagne et en Afrique du Nord. Elle part d’août à septembre et revient de mars à avril.

Voix

Très bruyante et aiguë au moment de la nidification, sinon assez silencieuse. Cris variés, stridents, souvent répétés.

Nourriture naturelle

Vers, mollusques, crustacés, larves et surtout des insectes. Ses longues pattes lui permettent de chercher sa nourriture dans des eaux plus profondes que les autres limicoles. Elle cherche ses proies sur la vase, la végétation ou à la surface de l'eau.

Photographie Guy Bourderionnet - album.oiseau-libre.net

Etat des populations

Espèce non menacée. L'échasse blanche a étendu ces dernières années son aire de nidification vers le Nord. Auparavant dans les années 1960, elle ne nichait régulièrement qu'en Camargue et dans la Dombes. Actuellement elle se reproduit dans le nord du pays, de même qu'en Belgique (irrégulièrement), mais ses colonies sont instables et varient selon les années. Ces variations paraissent liées à la sécheresse régnant sur les contrées où l'espèce niche principalement : l'Afrique du Nord et l'Espagne. Cependant il existe des populations importantes sur les côtes méditerranéennes.

 
Album de l'oiseau libre
 
Album du paléarctique
 

Dernière mise à jour : 18/06/09


Le monde de l'ornithologie
Ornithologie et formation


Cartes et dessins d'oiseaux d'après : Les oiseaux d'Europe - Ed Delachaux et Niestlé

L'oiseau libre | Annuaire | Album | Oiseaux d'Europe | Refuges pour oiseaux | Condition animale | Partenaires | Crédits photographiques | Infos site