Coucou gris


Nom scientifique : Cunulus canorus
Famille : cuculidés
Taille : 32 à 34 cm
Poids : 105 à 130 grammes
Âge maximum : 13 ans


Aspect

L'oiseau ressemble à un faucon à longues ailes et longue queue. Quand il est perché, sa posture horizontale, la queue levée, permet de faire la différence. Le dessus, la tête, le cou et la gorge sont gris acier. Le dessous est fortement strié de blanc et noir. S'aperçoit parfois dans un habit brun-rouge. En vol, sa silhouette et sa coloration évoque l'épervier.

Photographie Aurelien Audevard : Digiscoping Ouessant

Comportement

Le coucou est aussi célèbre pour son habitude de parasiter les nids d'autres espèces en y pondant ses œufs. Même si son cri retentit au loin, l'oiseau lui-même est difficile à surprendre.

Il pond un seul œuf dans 6 à 25 nids différents, imitant l'œuf de l'oiseau hôte pour éviter d'être repéré. La femelle coucou retire un des œufs du nid hôte avant d'y pondre le sien. Le jeune coucou éclôt après 11 à 13 jours et éjecte immédiatement les autres œufs et les poussins hors du nid. Il est nourri continuellement par ses parents adoptifs, ne se doutant de rien, et prend son envol entre 17 et 21 jours, bien qu'il continue souvent à être nourri encore quelque temps après avoir quitté le nid.

Habitat

Ce visiteur de l'été préfère les zones rurales qu'il habite d'avril ou début mai à juillet-août, mais devient plus difficile à trouver lorsque le mâle cesse de chanter en juin. Il est plus commun dans les zones où les espèces hôtes sont nombreuses, comme le pipit des prés, l'accenteur moucheté, la rousserolle des roseaux ou la bergeronnette.

Aire de répartition


Légende de la carte

Reproduction

Période de nidification :

Nombre de couvaisons :

Nombre d'œufs :

Incubation :

Nid :

Envol :

Emancipation :

Taux de survie :



Migration



Voix

Le chant du coucou, un son classique de l'été, résonne à travers toute l'Europe. L'arrivée de l'oiseau au printemps fut pendant de longues années un thème folklorique, un sujet d'article dans les journaux régionaux et un objet de blague pour garçonnets farceurs. Il est impossible de se tromper sur le chant du mâle. La femelle émet un appel beaucoup plus long et plus gloussant.


Nourriture naturelle

Chenilles velues dédaignées par les autres oiseaux.


Mangeoires

Ne vient pas sur les mangeoires.

Photographie Jean-Philippe Paris - baladeornithologique.com

 
Album de l'oiseau libre
 
Album du paléarctique
 

Dernière mise à jour :
16/06/09


Le monde de l'ornithologie
Ornithologie et formation


Cartes et dessins d'oiseaux d'après : Les oiseaux d'Europe - Ed Delachaux et Niestlé

L'oiseau libre | Annuaire | Album | Oiseaux d'Europe | Refuges pour oiseaux | Condition animale | Partenaires | Crédits photographiques | Infos site