Corbeau freux



Nom scientifique : Corvus frugilegus
Famille : corvidés
Taille : 47 cm
Poids : 380 à 520 grammes
Âge maximum : 20 ans
Survie des adultes : %


Aspect

Le corbeau freux se distingue facilement de la corneille noire qui a la même taille, par son bec dénudé et plus fin, en forme de poignard, qui est couvert de peau nue grise. La poche jugulaire, située à la base du bec, sert à transporter les aliments. On le distingue aussi de la corneille à sa tête plus anguleuse, son front plus marqué et à son plumage plus lâche, presque ébouriffé, des plumes du ventre pendant souvent sur les pattes. Son plumage offre de petits reflets irisés bleutés, qui se révèlent encore plus au soleil. En vol, la silhouette est aussi différente, le corbeau freux ayant une tête plus étroite et des plumes semblant moins serrées. Le corbeau freux est un oiseau relativement menacé dans nos régions.

Photographie Alain Fossé - Digimages.info

Comportement

Les corbeaux freux sont des oiseaux très sociables, vivant en colonies bruyantes en haut de grands arbres. La colonie est le centre de la vie sociale. En automne et en hiver, ils se regroupent en fin de journée en colonies pour passer la nuit dans les dortoirs appelés corbeautières, au sommet d'un arbre. Les corbeaux freux nichent très tôt dans l'année. Les colonies de corbeaux et leurs nids sont très faciles à trouver, surtout en début de saison quand leur silhouette se détache sur les branches dénudées des arbres. La colonie (corbeautière) se trouve à la cime de grands arbres et les nids sont bâtis les uns à côté des autres. Le mâle nourrit la femelle pendant l'incubation. Il porte la nourriture dans sa poche jugulaire.

Les corbeaux sont célèbres pour leur attitude agitée en automne, qui, dit-on, présage un temps orageux. Vivant en grandes bandes dans la campagne, et souvent mêlés aux choucas en hiver, ils se nourrissent sur le sol de vers, de semences et de grains. Ils viennent aussi en ville où on les voit parfois fréquenter les décharges. Leur bec dénudé leur permet de fouiller le sol à la recherche de nourriture. En ville, ils visitent moins souvent les jardins que son parent la corneille, il reste plus confiné dans les grands arbres. À la campagne, ils aiment les jardins tranquilles, proches d'une colonie, surtout tôt le matin et s'il y a des arbres.

Habitat

Le corbeau freux se rencontre dans des zones rurales, où il se nourrit en grandes troupes dans les zones agricoles avec des arbres pour la nidification.

Aire de répartition

Largement répandu dans les grandes plaines agricoles de la moitié nord de la France. Quasiment absent au sud d'une ligne la Rochelle-Lyon sauf en hiver où affluent des migrateurs venus du Nord. En Belgique, très localisé (Condroz-Famenne, Hainaut occidental, Cainpine, sud du massif ardennais).


Légende de la carte

Reproduction

Période de nidification : mars à juillet.
Nombre de couvaisons : une seule couvée.
Nombre d'œufs : 3 à 6 œufs bleu vert tachetés de gris et de brun.
Incubation : 16 à 18 jours (femelle).

Nid : le nid est une structure massive faite de branches, renforcée avec de la terre, tapissée de brindilles et de paille. Le corbeau freux réemploie aussi souvent d'anciens nids.

Type de nichoir : n'utilise pas les nichoirs.
Envol : 32 à 33 jours.
Emancipation : 60 jours.
Plumage juvénile : 6 à 8 mois.
Première nidification : 2 ans (quelquefois 1 an).

Migration

Migrateur partiel, généralement sédentaire dans nos régions. Dès la fin du mois d'octobre, arrivent des groupes de corbeaux migrateurs en provenance de leurs territoires de reproduction du nord et de l'est de l'Europe.

Voix

Le freux fait des « kraa » graves. Ses cris sont beaucoup moins variés que ceux de la corneille noire. En colonie, il est très bruyant et émet aussi des cris aigus « kiou ».

Nourriture naturelle

Le corbeau freux se nourrit de céréales, de graines, de noix, de fruits, de vers, d'insectes et de charognes. Il tue quelquefois des petits oiseaux lorsque l'hiver est rude.

Mangeoires

Visite volontiers les pelouses où il mange tout ce qu'on veut bien lui offrir : déchets de cuisine, pain, pommes de terre cuites, céréales, graisse, os et viande cuite.

 
Album de l'oiseau libre
 
Album du paléarctique
Ultérieurement
 
Ultérieurement

Dernière mise à jour : 23/04/07


Le monde de l'ornithologie
Ornithologie et formation


Cartes et dessins d'oiseaux d'après : Les oiseaux d'Europe - Ed Delachaux et Niestlé

L'oiseau libre | Annuaire | Album | Oiseaux d'Europe | Refuges pour oiseaux | Condition animale | Partenaires | Crédits photographiques | Infos site