Cincle plongeur

Merle d'eau



Nom scientifique : Cinclus cinclus
Famille : cinclidés
Taille : 18 cm
Envergure : 8 à 10 cm
Poids : 55 à 75 grammes
Âge maximum : 8 ans
Taux de survie : %


Aspect

Le cincle plongeur est un oiseau à la silhouette massive, mais qui est nettement plus petit qu'un merle. Son plumage est marron-noir ou brun foncé avec par une gorge et une poitrine d'un blanc lumineux. Il existe aussi une sous-espèce qui se distingue par une couleur différente du ventre. La sous-espèce britannique et d'Europe orientale a un ventre brun-roux tandis qu'il est marron-noir chez la sous-espèce continentale. Ses courtes ailes arrondies et sa queue courte souvent dressée lui donnent l'allure d'un gros troglodyte. Les juvéniles ont un plumage gris-brun à bandes épaisses faisant penser à des écailles et plastron clair mal délimité.

Photographie Freddy Schaeffer                                              freddy.schaeffer@orange.fr


Comportement

Le cincle plongeur est le seul oiseau chanteur capable de nager et de plonger. Il est parfaitement adapté à la vie aquatique. Il nage sous l'eau à l'aide des ailes et marche, complètement immergé, dans le lit des ruisseaux. Il plonge même en hiver, en sautant du bord de la glace. Son plumage épais et imprégné par la sécrétion de la glande uropygienne est imperméable. Il se perche souvent sur une pierre dans l'eau où il exécute d'incessantes « révérences » après s'être posé en balançant son corps en avant. Son vol est droit et bas.

Habitat

Surtout répandu à proximité des cours d'eau rapides ou torrentueux peu profonds, avec lit de cailloux et végétation sur les rives dans des régions accidentées ou montagneuses. Il vit de 100 à 2000 m, jusqu'à la limite supérieure de la forêt. Son habitat fluctue d'une année à l'autre, en fonction du niveau de l'eau et s'étend de 500 à 2500 mètres le long du cours d'eau. Il se rencontre parfois en hiver sur les côtes et hiverne souvent dans les lacs de barrages.

Photographie Guy Bourderionnet - album.oiseau-libre.net

Aire de répartition

Cet oiseau est présent niche en Europe, de l'Espagne à l'Irlande, et jusqu'en Russie et en Turquie. Sédentaire. En France, on le rencontre en Corse, les Pyrénées, les Alpes, le Massif central, le Morvan, le quart nord-est et sud-est de la France, sauf la plaine méditerranéenne. En Belgique, presque exclusivement au sud du sillon Sambre-et-Meuse.


Légende de la carte

Reproduction

Période de nidification : février-mars à juillet.
Nombre de couvaisons : en général, deux couvées par an.
Nombre d'œufs : 4 à 6 œufs blancs.
Incubation : 16 jours (femelle).

Nid : le cingle plongeur construit un grand nid sphérique avec ouverture latérale dans les cavités des murs et des ponts, dans les anfractuosités des parois rocheuses, entre les racines des arbres, mais toujours à proximité des cours d'eau rapides. L'oiseau le bâtit aussi parfois derrière une une chute d'eau qu'il doit traverser pour l'atteindre. Son nid est fabriqué avec de la mousse, garnie d'herbes et de feuilles. Il est bâti par le mâle et la femelle et est souvent utilisé plusieurs années. Le mâle aide à nourrir les jeunes.

Type de nichoir : il occupe parfois les nichoirs semi-ouverts destinés aux Rougegorges. Il est possible de prévoir des sites de nidification dans les piliers des ponts au moment de leur construction.

Jeunes : nidicoles.
Envol : 19 à 25 jours, mâle et femelle.
Emancipation : 19 à 25 jours.
Plumage juvénile : 3 mois.
Première nidification : un an.

Migration

Sédentaire, le Cincle reste dans son territoire toute l'année. Les jeunes peuvent se disperser pour changer de bassin hydrographique. Cependant les oiseaux scandinaves migrent vers le sud, pour hiverner.

Photographie B. Bischoff - Nature libre Alsace

Voix

Son chant, émis par les deux sexes, est souvent émis par l'oiseau volant au ras de l'eau, même au cœur des hivers mêmes rigoureux : calme série de sons alternativement explosifs et grinçants et de gazouillements liquides.

Nourriture naturelle

Il se nourrit de larves d'insectes, de crustacés, de vers et de petits mollusques pris généralement dans l'eau.

Mangeoires

N'utilise pas les mangeoires.

 
Album de l'oiseau libre
 
Album du paléarctique
Ultérieurement
 

Dernière mise à jour : 22/07/09


Le monde de l'ornithologie
Ornithologie et formation


Cartes et dessins d'oiseaux d'après : Les oiseaux d'Europe - Ed Delachaux et Niestlé

L'oiseau libre | Annuaire | Album | Oiseaux d'Europe | Refuges pour oiseaux | Condition animale | Partenaires | Crédits photographiques | Infos site